MASSENET JULES (1842-1912)

Lot 1390
500 - 700 €
Résultats avec frais
Résultat: 546 €

MASSENET JULES (1842-1912)

10 L.A.S. ou L.A., Paris, Pont-de-l'Arche (Eure) ou Bruxelles juillet-octobre 1893, à SA FEMME NINON (deux à son gendre Léon BESSAND); 35 pages in-8.
Belle et tendre correspondance à sa femme, parlant de ses opéras.
Paris 19 juillet. Inquiétudes pour la santé de sa femme; lui-même va mieux. «Le Figaro t'aura dit l'impression excellente que le ballet a produit»... Pont-de-l'Arche 11 août, à Léon Bessand: joie du «grand-papa» devant «l'Invasion des Barbares», comme dit sa fille Juliette... Paris 21 septembre, dîner chez Heugel, «calme et affectueux»... 22 septembre. «Hier, bonne séance avec Silvestre sur Grisélidis. - [...] Audition des Mélodies! Les deux plus remarquées: 1° le Chant de guerre Russe 2° Fourvières»... 28 septembre. «Je suis triste et ne puis m'habituer à la solitude de Paris. Rien ne m'intéresse»... 2 octobre. «On joue Manon jeudi - on parle de Werther pour la semaine pro­chaine? - À Bruxelles, silence, cause indisposition. J'ai trois sujets à l'horizon. - Grisélidis - opéra-comique. Monsieur le Curé - 3 actes de genre avec Ordonneau, Edwards & Blau - pièce amusante. - & un drame lyrique (un acte) avec Claretie pour Calvi (Londres juin 1894)»... 10 octobre. «Demain soir je pars pour Bruxelles - à moins de contrordre?»... Bruxelles 12 octobre 1893. Calabresi est venu le chercher à la gare à minuit. «Je ne pense pas "moisir" ici autrement que par excès d'humidité»... 16 octobre 1893, à son gendre, au sujet de ses ennuis à l'Opéra: «Pas un mot, je vous en prie, l'affaire est en train de s'arranger»... 16 octobre 1893. Rentré à Paris bien portant, «je reste ici & te recevrai à la maison comme tu le désirais»...
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue