BLOY Léon (1846-1917). MANUSCRIT autographe,…

Lot 413
30 000 - 40 000 €
Résultats avec frais
Résultat: 39 000 €

BLOY Léon (1846-1917). MANUSCRIT autographe,…

BLOY Léon (1846-1917).
MANUSCRIT autographe, Le Désespéré et autres textes, [1885-1890] ; cahier petit in-4 (21,5 x 17 cm) de 108 pages, cartonnage vert à dos toilé (dos usé, dérelié, qqs ff. détachés avec bord légèrement effrangé).

Précieux manuscrit de travail du roman Le Désespéré, d’une trentaine d’articles, et de Christophe Colomb devant les taureaux.
« Tous les manuscrits de Léon Bloy existent, en général, en trois états : d’abord, un premier jet sur feuilles volantes, puis une première copie, sur cahiers d’écolier cartonnés (ce second état est encore abondamment corrigé et de la même écriture extraordinairement fine que le premier brouillon), enfin la copie pour l’impression » (Joseph Bollery).
Dans ce cahier d’écolier, toutes les pages sont remplies au recto et au verso d’une minuscule écriture très serrée à l’encre noire, avec de très nombreuses et importantes ratures et corrections, ainsi que de multiples additions dans la marge, appelées au crayon rouge ou bleu. On y trouve une trentaine d’articles, en premier jet, pour l’éphémère revue de Bloy, Le Pal, pour le Gil Blas puis La Plume, dont une partie sera recueillie dans Belluaires et Porchers ; l’extraordinaire manuscrit de travail du roman Le Désespéré, et celui de Christophe Colomb devant les taureaux.

Sur la contregarde, quelques adresses (dont ses frères Henri et Georges, et Paul Redonnel), et calcul pour le calibrage des textes : « 56 lettres en moyenne par ligne manuscrite / 56 lignes id. par page / 56 x 56 = 3136 lettres par page »…
Sur la page de garde, extrait de lettre à Louis Montchal (5 décembre 1885) sur Le Pal et Le Désespéré, et citation d’Ernest Hello sur Molière.
* Le Pal, n° 4 (2 avril 1885), 2 articles : Un Roi de la presse et Le Christ au dépotoir (p. 1-3).
* Le Pal, n° 5 (non paru), 3 articles : La littérature industrielle, L’Hermaphrodite prussien – Albert Wolff [inséré dans Le Désespéré], Préliminaires de honte (p. 4-8).
* Articles divers. Un Bâtard de Tartufe (inédit, en partie utilisé dans Le Désespéré, chap. LI), La Littérature du Désespoir (recueilli dans Le Désespéré, chap. IX) ; Satires contemporaines, I Le « Chat Noir » (inédit), Les assommoirs héraldiques (« la précédente remaniée », repris dans Belluaires et Porchers, Introduction), 2 Les faiseurs d’ingrats (inédit, biffé) ; Le Péché irrémissible (recueilli dans Le Désespéré, chap. LXVI) ; J.-K. Huysmans et son dernier livre « En Rade » (paru dans L’Art Moderne, 8 et 15 mai 1887, repris dans Sur la Tombe de Huysmans) ; Un démolisseur de plus (sur Lucien DESCAVES, paru dans L’Artiste, 19 juin 1887) (p. 9-17).
* Belluaires et Porchers (1905), ici avec les titres Belluaires & Bouviers ou Confrontations littéraires : Introduction & Préliminaires Aveux ; Un brelan d’excommuniés [chap. IX] : L’Enfant terrible [BARBEY D’AUREVILLY], Le Fou [Ernest HELLO], Le Lépreux [VERLAINE] ; L’Écuyer de la Chimère (début abandonné et biffé sur Villiers de l’Isle-Adam) ; Lamentation de l’Épée (8 oct. 90, publié dans Léon Bloy devant les cochons, 1894) ; Les Âmes publiques [22 octobre 90, chap. XIX] ; La Besace lumineuse [Octave des Morts 90, chap. X, sur FLAUBERT] ; Le Révérend Père Judas [le Père DIDON, paru dans L’Événement du 22 novembre 1890, recueilli en 1903 dans Les Dernières Colonnes de l’Église, II] (p. 18-30) ; en p. 31, brouillon de lettre à M. Solvyns.
* Le Désespéré (paginé en bleu 1-50), manuscrit complet de ce roman publié en 1886, divisé en 70 chapitres : il s’agit d’un manuscrit de travail abondamment raturé et corrigé, avec d’innombrables additions marginales, et d’importantes variantes avec le texte publié. En marge du manuscrit, Léon Bloy a noté quelques dates sur l’écriture du roman : 1er janvier 86 (chap. XXIV), 1er février (XXXIV), 3 mars (XL), 9 avril-2 juin (XLVI), 21 juillet-5 août (XLVII-L), 3-6 septembre (LV-LVI), 21 septembre (LIX), 18 octobre (LXV).
* Articles (15 p.), notamment pour le Gil Blas (GB), la plupart recueillis dans Belluaires et Porchers (BP) : Les Eunuques du Grand Sérail ([titre primitif biffé : L’École de la Servitude], 1 décembre 88, sur Camille LEMONNIER, Gil Blas 3/12), Éloi ou le fils des anges (8 Décembre 88, GB 10/12, BP III, sur Joséphin PÉLADAN), Les Fanfares de la Charité (15 Xbre 88, GB 17/12, BP XXIII), Le Délire de l’applaudissement (22 Xbre 88, GB 24/12, sur Edmond de GONCOURT), Un voleur de gloire (29 Xbre 88, GB 31/12, BP IV, sur Alphonse DAUDET), L’anniversaire des Carcans (5 janvier 89, GB 7/1, BP III, sur Charles CROS), La Babel de fer (12 janvier 89, GB 14/1, BP II, sur la Tour Eiffel), Antée (19 janvier, GB 21/1, sur ZOLA), Il y a Quelqu’un (26 janvier, GB 28/1, BP XX, sur Francisque SARCEY), Le fumier des Lys (2 février, La Plume 1er mai 1890, sur NAUNDORFF, recueilli en 1891 dans La Chevalière de la Mort), L’art vertueux (9 février, GB 11/2/1889), Le cabanon de Prométhée (17 avril 90, La Plume 1er septembre 1890, BP I, sur LAUTRÉAMONT et Les Chants de Maldoror), Le Reportage intellectuel (La Plume 15 mai 1890).
* Christophe Colomb devant les taureaux, daté en fin 8 août 1890, manuscrit complet de ce livre publié en 1890, les 7 chapitres (ici sans titre) étant suivis de la Notification préalable aux Spadassins du Silence (introduction) et de l’Appendice D, et d’un brouillon de lettre à Léon Deschamps pour la publication d’un extrait dans La Plume (11 pages).
Expositions Léon Bloy (Jean Loize 1952, n° 166 ; Bibliothèque Nationale 1968, n° 268a).
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue