EINSTEIN ALBERT (1879-1955).

Lot 818
15 000 - 20 000 €
Laisser un ordre d'achat
Votre montant
 €
Enchérir par téléphone
Enchérir par téléphone

EINSTEIN ALBERT (1879-1955).

MANUSCRIT autographe, [Princeton 12 octobre 1943]; 1 page et demie in-4 (légerès jaunissures et traces d'encadrement); en allemand.
Appel à la lutte contre l’Allemagne nazie pour un film de propagande pendant la guerre.
[Einstein rédigea ce texte à la demande de Gottfried REINHARDT (1913-1994), fils du metteur en scène Max Reinhardt, exilé aux États-Unis où il était devenu l’assistant d’Ernst Lubitsch, et producteur assistant à la MGM (avant de devenir lui-même réalisateur) ; il a participé aux séries de films documentaires de propagande Know you ally et Know your enemy commandées par le Ministère des Armées américain et supervisées par Frank Capra (1943-1945), dont Why we fight d’Ana-tole Litvak, et Know your enemy : Here is Germany, réalisé par Ernst Lubitsch, desti-nées à convaincre les soldats et les civils du bien-fondé de l’entrée en guerre des États-Unis, puis à encourager le moral des troupes. Dans son journal, Reinhardt raconte qu’en recevant le texte d’Einstein, le 13 octobre 1943, il s’aperçut qu’il était écrit au dos d’une page de calculs ; pensant que ces formules pouvaient être utiles au savant, il voulut lui rendre ce papier ; Einstein répondit qu’il avait tout cela dans la tête (« Dazu habe ich schliesslich meinen Kopf !»). Voir Gottfried Reinhardt, Der Liebhaber. Erinnerungen seines Sohnes an Max Reinhardt (Münich, Droemer, 1973, p. 247-248, et reproduction du manuscrit p. 279-280.]
« Warum ist der grosse Kampf, den ihr führt, eine unabwendbare Notwendigkeit? Sie liegt im Wesen des deutschen Staates und der deutschen Volksmassen. Dieser Staat wird beherrscht von einer aus wenigen Prozenten der Gesamtheit bestehenden Schicht, die schon seit Jah-rhunderten, in verstärktem Masse aber seit Bismarck mit vollem Berwusstsein das Ziel verfolgt, die Völker ebenso zu unterjochen und zu unterdrücken, wie sie es mit dem eigenen Volke fertiggebracht hat. Es ist die Schicht der grossen Landbesitzer, der Beruf-soffiziere, der Grossindustrie in Verbindung mit den Intellektuellen, welche über die Uni-versitäten alle Lehrer und damit das ganze Volk fest in der Hand haben. Sie scheuen keine Mittel, wenn sie denken, dass nie-mand da ist, sie in Schach zu halten. Insbe-sondere haben sie das Mittel verwendet, die Bevölkerung zur Unterwürfigkeit und einem solchen Gehorsam zu erziehen, dass sie auch das Unmenschlichste und Abscheulichste widerstandslos tun, wenn es ihnen befohlen wird. Da sie sich über alle Regeln internationaler Konventionen hinwegsetzen, gibt es ihnen gegenüber nur das Mittel nackter Gewalt, um für die Zukunft erträgliche Lebensverhältnisse auf dieser Erde zu schaffen.
Dies ist es, was in eure Hände gegeben ist. Wenn nicht jetzt mit dieser drohenden Gefahr Schluss gemacht wird, dann gibt es bald keinen Winkel mehr auf dieser Erde, wo freiheitsliebende Menschen in Sicherheit leben können. »
Traduction : « Pourquoi le grand combat que vous menez est-il une inévitable nécessité ? Elle se trouve dans la nature de l’État et du peuple allemands. Cet état est dominé par une petite fraction de la population qui, depuis déjà des siècles, et en masses renforcées depuis Bismarck, poursuit de la même façon en toute conscience le but d’asservir et de supprimer les nations, comme elle l’a déjà fait avec sa propre nation. Il s’agit de la classe des gros proprié-taires fonciers, des officiers professionnels, de la grande industrie, qui sont en relation avec les intellectuels et qui ont donc la main sur les universités, les professeurs et donc tout le peuple. Ils n’ont aucun moyen de penser que quiconque puisse les tenir en échec. Surtout, ils ont trouvé les moyens d’asservir la population et de lui enseigner une telle obéissance que celle-ci peut agir de la façon la plus inhumaine et la plus affreuse sans montrer de résistance si on le lui ordonne. Puisqu’ils outrepassent toutes les règles des conventions inter-nationales, il ne vous reste en retour plus qu’un moyen pour contrer la violence et créer pour l’avenir des conditions de vie supportables sur cette terre. C’est cela qui se trouve entre vos mains. Si rien n’est fait pour mettre fin à ce danger menaçant, alors il n’y aura bientôt plus un seul endroit sur terre où les hommes épris de liberté pourront vivre en sécurité ».
Au verso, 17 lignes autographes de formules mathématiques et calculs.
On joint deux photographies d’Einstein en 1943 et 1945.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue