Alexandre GLAZOUNOV (1865-1936). MANUSCRIT…

Lot 1148
12 000 - 15 000 €
Résultats avec frais
Résultat: 13 650 €

Alexandre GLAZOUNOV (1865-1936). MANUSCRIT…

Alexandre GLAZOUNOV (1865-1936).
MANUSCRIT MUSICAL autographe signé, Concerto pour saxophone alto et orchestre à cordes (1934). ; 1 feuillet de titre et 56 pages oblong in-fol. (déchirures au f. de titre).

Partition d’orchestre de ce célèbre concerto pour le saxophone.
Dans ses dernières années, alors qu’il était exilé à Paris, Glazounov s’est montré très intéressé par les possibilités du timbre du saxophone, jusqu’alors peu utilisé par les compositeurs. Après un Quatuor pour saxophones en 1932, il compose en 1934 ce Concerto pour saxophone alto et orchestre à cordes op.109, qui est sa dernière grande œuvre, sur la demande insistante du saxophoniste allemand Sigurd Rascher (1907-2001), qui le créa à Nyköping en Suède, le 25 novembre 1934 ; le Concerto fut joué ensuite à Paris par Marcel Mule, et publié par Alphonse Leduc en 1936 ; mais on ne sait si Glazounov put l’entendre avant de mourir. Il est entré depuis au répertoire des saxophonistes.
En mi bémol, d’une durée d’un quart d’heure environ, il est joué sans interruption, dans une écriture très lyrique et romantique.
Glazounov écrivait le 4 juin 1934 à son ami Maximilian Steinberg : « Le concerto est écrit en mi bémol majeur et se joue sans arrêt. L’exposition commence Allegro Moderato, à 4/4, et finit en sol mineur. Après un court développement suivi d’un Andante chantant en do bémol majeur (parfois en si majeur) à 3/4, vient une transition vers une petite cadence. La conclusion commence après la cadence par un Fugato condensé à 12/8 en do mineur. Tous les éléments précédents réapparaissent pour mener à la Coda en mi bémol majeur. La forme est très condensée, et ça ne dure pas en tout plus de 18 minutes. L’accompagnement est fait par les cordes souvent très divisées, ce qui, dans un sens, compensera l’absence des vents. J’emploie souvent cette technique, cordes en octaves divisées et une voix supérieure en unisson avec deux violoncelles. De plus, j’utilise beaucoup les doubles notes »…
Le manuscrit est écrit à l’encre bleue sur papier oblong à 10 lignes (la page de titre est au crayon bleu), et présente des corrections au crayon. Il est signé et daté en fin « 4 mai 1934 Boulogne s/S. », et porte les cachets de la Sacem en date du 5 juillet 1934. Sous l’orchestre (Violons I et II, Altos, Violoncelles, Contrebasses), Glazounov a écrit la réduction pour piano. Les mouvements s’enchaînent : Allegro moderato ; Allegretto scherzando ; Andante ; Andante sostenuto ; Passionato ; Moderato a piacere (et cadence de 15 mesures ajoutée sur collette page 24) ; Allegro ; Piu moderato ; Allegro ; etc.
Discographie : Sohre Rahbari, Orchestre de la Radio-Télévision Belge dirigé par Alexander Rahbari (Marco Polo 1991).
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue