BERLIOZ HECTOR (1803-1869)

Lot 1311
3 000 - 3 500 €
Résultats avec frais
Résultat: 4 290 €

BERLIOZ HECTOR (1803-1869)

MANUSCRIT MUSICAL autographe signé, extrait de L'Enfance du Christ, 16 août 1856; 2 pages oblong in-4 (un feuillet recto-verso).
Bel extrait de L'Enfance du Christ.
Berlioz a inscrit en tête: «Solo du Récitant dans Le repos de la sainte famille (Enfance du Christ)». Ce long solo, de 43 mesures, avec chant et paroles, et l'indication Mode­rato, a été écrit avec soin, avec la mention en fin: «Souvenir du concert du 16 août 1856», et la date: «Bade 18 août».
La «trilogie sacrée» de L'Enfance du Christ, composée de 1850 à 1854 sur des paroles de Berlioz lui-même, fut créée le 10 décembre 1854. Le présent extrait vient de la seconde partie de l'oratorio, La Fuite en Égypte (n° 9 «Le repos de la sainte famille»), et forme la première moitié du solo du Récitant, chanté par un ténor. «Les pèlerins étant venus En un lieu de belle apparence Où se trouvaient arbres touffus Et de l'eau pure en abondance, Saint Joseph dit: Arrêtez-vous près de cette claire fontaine, après si longue peine ici repo­sons-nous. L'enfant Jésus dormait, pour lors Sainte Marie arrêtant l'âne répondit: Voyez ce beau tapis d'herbe douce et fleurie, le Seigneur pour mon fils au désert l'étendit au désert l'étendit. Etc.»
Alors qu'il a commencé en avril 1856 la com­position des Troyens, et qu'il vient d'entrer à l'Institut, Berlioz se rend à Bade (Baden- Baden) à l'invitation d'Édouard Bénazet, directeur du Casino de la villle d'eaux alle­mande, pour qui il composera Béatrice et Bénédict. «M. Bénazet, le directeur des jeux, m'a engagé plusieurs fois à venir orga­niser et diriger le festival annuel de Bade, en mettant à ma disposition pour exécuter mes oeuvres, tout ce que je pouvais demander. Sa générosité, en pareil cas, a dépassé de beaucoup ce qu'ont jamais fait pour moi les souverains de l'Europe dont j'ai le plus à me louer», écrira Berlioz dans ses Mémoires.
Le concert du 16 août au Salon de Conversa­tion, donné au profit des victimes des inonda­tions en France, dirigé par Berlioz, comportait notamment des extraits de L'Enfance du Christ. Ce beau manuscrit a probablement été offert par Berlioz au ténor GREMINGER, qui participait au concert.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue