BEETHOVEN LUDWIG VAN (1770-1827)

Lot 1304
50 000 - 60 000 €
Laisser un ordre d'achat
Votre montant
 €
Enchérir par téléphone
Enchérir par téléphone

BEETHOVEN LUDWIG VAN (1770-1827)

Pièce autographe, [Vienne vers 1817]; 9 lignes sur 1 page oblong in-4 (22,5 x 24,5 cm) au filigrane Iglau Altenberg; au-dessous, essais de plume d'une autre main; sous chemise de cuir suédé rouge brun.
Liste, en six points, de courses à faire à Vienne.
Il s'agit soit d'un pense-bête pour lui-même, soit d'une liste remise à un domestique. «+ Bejm Met Uhrmacher ihr Metronom[m]. + MäuseFall + ZündMaschine. + BalbierMeßer 3 + WaschSeife an der Bognergaße - + Bücher Maschin in der Wohng. des Hr. Bruders».
Soit: «*Chez l'horloger, son métronome *Souricière *Allume-gaz *3 couteaux de barbier *Savon du Bognergasse *Machine à relier dans l'appartement du frère Hr.».
Le dernier élément de la liste donne peut-être un indice pour la datation de l'autographe. Après la mort de son frère Kaspar à Vienne en 1815, Beethoven avait pris sous sa tutelle son neveu Karl, alors âgé de neuf ans. En 1816, il confia Karl à l'école privée de Cajetan Giannattasio del Rio à Vienne. Au sujet de ce qui est désigné comme «la machine à livres dans l'appartement du frère de Monsieur», il pourrait s'agir d'une «machine de lecture», une boîte de réglage en bois avec des tableaux de lettres et une planche de lecture, utilisé pour l'enseignement de la lecture. Cela concorderait avec les efforts de Beethoven pour bien éduquer son jeune neveu, autour de l'année 1817. La commande d'un métronome correspondrait bien à cette datation: Beethoven prit très tôt part aux travaux de MÄLZEL sur son projet de métronome, qui venait juste d'aboutir, et il fut le premier compositeur à présenter une oeuvre avec des précisions métronomiques.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue